Alimentation

Comment savoir quand s’arrêter de manger ?

L’une des parties les plus difficiles pour normaliser notre comportement alimentaire est de parvenir à manger en fonction de notre rassasiement. 

As-tu déjà remarqué que nous pouvons nous sentir physiquement rassasié mais que nous avons tout de même des difficultés à laisser de la nourriture dans notre assiette ? Ou que nous nous rendons compte de notre inconfort physique qu’une fois notre assiette vide ? 

Comment savoir quand s'arrêter de manger ?

Pourquoi a-t-on des difficultés à laisser de la nourriture dans notre assiette ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles nous sommes systématiquement amenés à terminer notre assiette :

– Notre éducation : Quand nous étions petits nos parents insistaient pour que nous finissions notre assiette à chaque repas, et nous avons gardé cette habitude.

– Peur de gaspiller de la nourriture : Pour nous, si nous ne finissons pas notre assiette nous avons l’impression de gâcher de la nourriture.

– Repère visuel : Une assiette vide est notre signal pour arrêter de manger, que nous soyons rassasié ou non.

– Une grande faim : Nous pouvons aborder notre repas avec une trop grande faim. Notamment si nous nous interdisons de manger entre les repas. Ce qui fait que pour faire disparaître les sensations désagréables liées à la faim, on s’empresse de remplir notre estomac et qu’il nous est difficile d’être à l’écoule de notre rassasiement.  

– La peur de manquer : Si nous ne savons pas quand nous mangerons à nouveau – que ce soit de la nourriture ou un aliment en particulier -, nous aurons tendance à faire des réserves pour palier le manque à venir.  

Comment différencier le rassasiement de la satiété ?

Il est important de différencier rassasiement et satiété. De nombreuses personnes pensent que le rassasiement survient quand notre sensation de faim disparaît, mais ce n’est pas du tout le cas.

La satiété correspond à la disparition de la faim. Au cours d’un repas, après seulement quelques bouchées, nos sensations de faim disparaissent, cela signifie que nous avons répondu à nos besoins énergétiques du moment. 

Toutefois, si nous nous arrêtons de manger à ce moment-là, notre faim réapparaîtra rapidement, car nous n’aurons pas mangé suffisamment pour maintenir un niveau d’énergie suffisant jusqu’à notre prochain repas.

C’est le rôle de notre rassasiement : nous faire manger suffisamment pour que la faim ne réapparaisse pas avant l’heure de notre prochaine prise alimentaire.

Par conséquent, il est fort probable que bien que nous soyons à satiété, nous ayons encore envie de manger. Tant que cette envie de manger ne se sera pas dissipée, nous ne serons pas rassasié.

Pour résumer, la sensation de satiété correspond à la disparition des signaux de la faim. Alors que le rassasiement correspond à la disparition du désir de manger. Quand nous sommes rassasiés, nous sommes satisfait de notre repas et nous n’avons plus envie de rien.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Quoi manger quand on fait un régime ?

Comment respecter son rassasiement ?

1. Se donner l’autorisation de manger et de manger de tout

Pour pouvoir respecter notre rassasiement, il est primordial de balayer notre insécurité alimentaire en nous donnant la permission inconditionnelle de manger. 

Tant que nous redouterons certains aliments ou que nous essayerons de contrôler les quantités de nourriture que nous mangeons, nous aurons des difficultés à ressentir notre rassasiement.

Le rassasiement est lié à notre plaisir gustatif. Si nous ne prenons pas de plaisir à manger, nous ne pouvons pas nous sentir rassasié.

C’est ce qui arrive lorsque nous ne mangeons pas les aliments dont on a réellement envie. Soit parce que nous ne les avons pas sous la main, ou parce que nous choisissons de manger un aliment plus diététiquement correct. 

À ce moment-là nous pouvons manger de grandes quantités de nourriture sans pour autant nous sentir satisfait.

Pour que notre rassasiement arrive à temps, il est donc indispensable de manger les aliments dont nous désirons réellement. 

2. Être attentif à nos sensations gustatives

Pour pouvoir cerner notre rassasiement, nous avons besoin d’être pleinement attentif à nos sensations au cours du repas. 

Pour cela, n’hésite pas à faire des pauses pendant ta prise alimentaire pour vérifier comment tu te sens. 

Le goût des aliments te plaît-il ? As-tu encore envie de manger de ce plat ou de cet aliment ? Préfèrerais-tu manger autre chose ? Es-tu satisfait de ton repas ?

Si lors d’une de tes pauses alimentaires, tu te rends compte que tu n’as plus envie de manger, ne te force à terminer ton assiette. 

Si tu as peur de gaspiller, mets simplement les restes au réfrigérateur ou congèle-les, tu pourras les manger à un autre moment. Et si tu as des difficultés à résister à la tentation de terminer ton assiette, tu peux marquer la fin de ton repas en éloignant ton assiette ou en la recouvrant avec ta serviette, par exemple.

Ne t’en veux pas si tu as des difficultés à ressentir ton rassasiement à l’heure actuelle. C’est une compétence difficile à acquérir. Comme toujours soit patient avec toi et célèbre chaque petit pas que tu fais pour retrouver une bonne relation avec la nourriture.

Si tu as besoin d’être pour franchir ces nouvelles étapes, n’hésite pas à aller faire un tour du côté de ma formation Rompre le cycle.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire