Alimentation

Faire la paix avec la nourriture

La nourriture est source de vie et de plaisir, mais très souvent les personnes qui ont des soucis avec leur apparence physique la voient plutôt comme une source de stress permanent.

Pourtant si tu veux un jour stabiliser ton poids et ne plus faire le yo-yo en permanence, il est indispensable que tu parviennes à faire la paix avec la nourriture.

Après avoir passé de nombreuses années à combattre mes kilos en trop à coup de régimes farfelus et draconiens, je peux te dire que retrouver une relation sereine avec la nourriture est tout à fait possible.

Bien sûr, suivre des règles diététiques peut avoir un côté rassurant, parce qu’on nous dit exactement ce qu’on doit manger, comment on doit manger et quelle quantité de nourriture nous sommes censés manger. Alors faire le saut dans le grand vide, sans ces règles alimentaires pour nous retenir, est quelque peu effrayant. Pourtant, c’est la meilleure chose que j’ai pu faire pour me libérer des régimes et profiter enfin de ma vie.

Changer son rapport à la nourriture

Penser qu’il y a de « bons » et de « mauvais » aliments rend notre alimentation angoissante et nous fait culpabiliser à chaque fois que l’on cède pour ces « mauvais aliments ». Nous sommes maintenant dans un cycle d’excès et de restrictions. 

La restriction de certains aliments ou groupes d’aliments entraîne une privation ou un sentiment de manque. Plus on interdit ou on limite la consommation d’un aliment, plus cet aliment devient désirable. L’as-tu remarqué ?

Tôt ou tard, nous finissons par répondre à notre envie qui devient de plus en plus forte et nous perdons le contrôle. Cela se traduit par une consommation excessive. Nous n’arrivons plus à nous arrêter. 

Faire la paix avec la nourriture
La restriction entraîne une consommation excessive.

Parce que nous réagissons comme si c’était notre « dernier souper » : Lorsque nous nous disons que c’est la dernière fois que nous en mangeons – comme quand nous nous répétons : « demain je me remets au régime » – notre cerveau anticipe le manque à venir et nous pousse à faire des réserves en faisant le plein de tous les aliments qui seront bientôt interdits.  

Bien sûr, quand cela arrive nous nous maudissons de ne pas avoir réussi à tenir nos bonnes résolutions alimentaires et nous retournons dans un mode de restriction. 

Et ainsi de suite. 

C’est un cercle vicieux.

Ce n’est que lorsque tu auras changé ton rapport à la nourriture que tu pourras te libérer de ce cycle.

Pour cela, tu vas devoir oublier toutes les règles alimentaires qui contrôle aujourd’hui ton alimentation, pour te fier davantage à ton corps.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  La vérification corporelle entrave notre capacité à écouter notre corps

Ce qui veut dire :

– Manger les aliments qui vous te font réellement envie et non ceux qui sont diététiquement acceptables. 

– Ne plus voir les aliments comme bons ou mauvais mais comme une source d’énergie et de plaisir.

– Éprouver du plaisir à chaque repas et non pas de temps en temps.

– T’autoriser à avoir accès en permanence, dans tes placards, tous les aliments dont tu pourrais avoir envie.

Faire la paix avec la nourriture

Se donner la permission inconditionnelle de manger

C’est le Dr Zermati qui explique cela par une cette métaphore que j’aime beaucoup.

Imagine que quelqu’un dépose devant toi une mallette pleine d’argent, en te disant que tu peux prendre tout l’argent que tu souhaites, mais que demain la mallette aura disparu.

Dans ce cas-là que fais-tu ? Prends-tu juste ce dont tu as besoin ou prends-tu tout ce qu’il a dans la mallette ? Sûrement la deuxième hypothèse.

Maintenant, imagine que quelqu’un dépose devant toi une mallette pleine d’argent, en te disant que tu peux prendre tout l’argent que tu souhaites, et que demain, il viendra la remplir à nouveau de billets, ainsi que les jours suivants.

Comment réagiras-tu cette fois ? Si tu sais que tous les jours tu auras accès à suffisamment d’argent pour subvenir à tes besoins jusqu’à la fin de ta vie, prends-tu tout ce qu’il y a dans la mallette ou prends-tu seulement la somme nécessaire à tes dépenses ? 

Tu prendras sûrement juste ce qui t’es nécessaire.

Eh bien, c’est exactement la même chose pour la nourriture. Si tu t’autorises à avoir accès en permanence à tous les aliments qui te font envie, tu ne les mangeras plus de manière compulsive. Tu enverras le bon message à ton cerveau qui n’aura plus peur de manquer de nourriture. Et tu mangeras seulement les portions qui te sont nécessaires pour te satisfaire et pas davantage. 

Faire la paix avec la nourriture
Donne-toi la permission inconditionnelle de manger ce que tu souhaites.

À partir du moment où tu te donnes la permission inconditionnelle de manger ce que tu souhaites, dans les quantités que tu désires, quand l’envie se présente, tes envies pour ces aliments autrefois interdits diminuent d’elles-mêmes. Et parfois même disparaissent.

Tu pourras alors manger tout type d’aliments, même des aliments caloriques, sans que ça n’ait d’incidence sur ton poids, car tu parviendras à manger les justes quantités de nourriture pour te procurer l’énergie dont ton corps a besoin. Pas davantage.

5 étapes pour faire la paix avec la nourriture :

1. Réalise une liste de tous les aliments tabous qui te font envie mais que tu ne t’autorises pas encore.

2. Choisis un aliment de ta liste et achète-le.

3. Assis-toi confortablement, et déguste-le lentement par petite bouchée. 

Faire la paix avec la nourriture
Assis-toi confortablement, et savoure.

4. Demande-toi : Est-ce aussi bon que l’idée que tu t’en faisais ? Si c’est le cas, donne-toi la permission d’en avoir dans tes placards ou ton frigo pour la prochaine fois où tu en auras envie.

5. Et répète ces étapes pour tous les aliments de ta liste.

Je consciente que cet exercice peut être effrayant, tu as sûrement peur de ne pas pouvoir t’arrêter d’en manger si tu t’autorises à manger des aliments tabous. Mais c’est une étape importante pour faire la paix avec la nourriture. Et être enfin libre de manger tout ce que tu souhaites, sans plus jamais faire d’excès alimentaire.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Maigrir facilement sans régime

C’est l’insécurité alimentaire due à la restriction et la privation qui vont te pousser à manger compulsivement. Une fois que tu auras fait la paix avec tous les aliments, tu les mangeras sans culpabiliser, en prenant du plaisir et dans les justes quantités qui te sont nécessaires.

Sois patient avec toi-même. Vas-y progressivement, un pas après l’autre. Tu peux y arriver. Tu vas y arriver !

Et si tu as besoin d’aide, j’ai créé une formation complète qui t’accompagne pas à pas vers la sérénité alimentaire, de sorte à retrouver ton poids d’équilibre et à le stabiliser une bonne fois pour toute. C’est par ici : Rompre le cycle.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire