Alimentation

Je ne ressens plus la faim : Pourquoi et comment la retrouver ?

Il y a plusieurs raisons qui contribuent au fait de ne plus ressentir sa faim :

La dépression ou le stress qui peuvent nous couper l’appétit.

Manger excessivement par rapport à nos besoins : c’est – à – dire manger constamment au-delà de notre appétit ou sans sensation de faim de sorte que la faim n’a pas le temps de réapparaître.

Suivre un régime : Lutter en permanence contre sa faim, en mangeant trop peu, rend nos signaux de faim de moins en moins perceptibles. 

Je ne ressens plus la faim

Les régimes nous coupent de nos sensations alimentaires

En effet, les régimes perturbent notre relation à la nourriture de nombreuses façons :

Tout ce qui « interdit » devient une obsession. La nourriture ne fait pas exception, et elle devient notre principale préoccupation. 

Les régimes impactent aussi nos relations sociales, en nous amenant à refuser toutes invitations à déjeuner pour éviter toute tentation pour des aliments tabous.

La privation et la frustration qu’entraînent les régimes augmentent notre envie de manger et nous amènent à faire des compulsions.

– Et les régimes perturbent également nos sensations de faim. En effet, l’idée d’honorer sa faim va à l’encontre des régimes qui nous incitent à contrôler notre faim et à manger le moins possible pour combler notre appétit. Ce qui fait qu’au lieu de répondre à notre faim quand elle se présente, nous préférons suivre des règles diététiques et peu à peu nous nous coupons de nos sensations corporelles.

Je ne ressens plus la faim

Répondre à sa faim est essentiel

Pourtant la faim n’est pas notre ennemi. Elle témoigne du besoin de notre corps en énergie. Sans cette énergie, il ne peut pas fonctionner correctement. Nous nous sentons plus fatigué, moins concentré, notre humeur change, notre métabolisme ralentit et cela peut même entraîner de graves problèmes de santé.

Par conséquent, répondre à sa faim quand elle se présente est important, non seulement pour notre santé mais aussi pour notre poids.

Car contrairement à ce que les régimes peuvent nous faire croire, répondre à sa faim ne nous fait pas prendre de poids. Ce qui nous fait prendre du poids c’est de manger plus que nécessaire. 

Ce qui arrive quand :

Nous n’attendons pas de ressentir les signaux corporels de la faim pour manger : creux dans le ventre, gorge serrée, hypersalivation ou manque de salivation, gargouillis, …

Nous continuons de manger alors que nous sommes rassasiés : Ce qui arrive quand nous mangeons tout en faisant autre chose (regarder la télévision, travailler, scroller sur son smartphone, en faisant la cuisine, …) ou que nous finissons systématiquement notre assiette alors que nous sommes déjà satisfait, par exemple.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Gros ventre, comment arrêter de trop manger ?

Les sensations de faim sont un message que notre corps nous envoie pour nous dire qu’il a besoin de carburant. Nous sommes dans le rouge et il est nécessaire de refaire le plein si on veut encore pouvoir fonctionner correctement. Sache que nous devrions manger au moins toutes les cinq heures pour garantir à notre corps assez d’énergie pour fonctionner au mieux. 

La faim est même rassurante pour quelqu’un qui cherche à stabiliser son poids, puisque la faim nous indique que notre corps a utilisé absolument toutes les calories de notre précédent repas. 

Ce qui veut dire que manger avec faim est l’assurance de ne pas prendre de poids.

Mais lorsque, de manière récurrente, nous ne répondons pas à notre faim, nous perdons notre capacité à reconnaître nos signaux de faim. Et il devient compliqué de savoir quand manger et même quand s’arrêter.  

Reconnaître à nouveau sa faim

Pour reconnaître à nouveau ta faim et y répondre de manière appropriée, tu dois apprendre à écouter ton corps à nouveau :

– D’abord, pose-toi quelques minutes et essaie de te souvenir de la manière dont ta faim se manifestait quand tu la ressentais encore. Quelles sensations éprouvais-tu ? Avais-tu un creux dans le ventre, des gargouillis dans l’estomac, une baisse de concentration, la gorge serrée, une hypersalivation, te sentais faible, … ?

– Ensuite, à différents moments de la journée, assis-toi et ferme-les yeux. Balaye ton corps pour déterminer quelles sensations tu ressens. Commence par ton ventre et remonte progressivement jusqu’à ta tête. Essaie de percevoir les sensations que tu éprouvais auparavant, même si elles sont extrêmement ténues. Note toutes variations dans tes sensations corporelles au fil de la journée. Quand approche l’heure du repas, ressens-tu des sensations corporelles plus fortes qu’à l’accoutumé ? 

Plus tu feras cet exercice qui permet de te recentrer sur toi-même et sur ce que tu ressens physiquement, mieux tu seras capable de reconnaître tes signaux de faim.

Alors vas-y, assieds-toi et ferme les yeux. 

Concentre toute ton attention sur ton ventre. Qu’est-ce que tu ressens ? As-tu une sensation de creux ou au contraire est-il plein ? Est-ce une sensation agréable ou désagréable ? Aimerais-tu la faire durer ou au contraire la faire disparaître ?

Ensuite porte ton attention sur ton estomac. Ressens des gargouillis ? Une sensation de vide ? Est-il douloureux ?

Remonte jusqu’à ta gorge, puis ta bouche, ta tête, et enfin l’ensemble de ton corps pour voir si tu ressens plus de fatigue à l’approche d’un repas.

Ne te coupe plus de tes sensations

Et quand tes signaux de faim réapparaîtront surtout réponds-y. C’est le seul moyen que ton corps a pour communiquer avec toi et te dire ce dont il a besoin. Répondre à ta faim est un bon moyen de dire à ton corps que tu l’écoutes et qu’il peut continuer à t’envoyer ces signaux.  

N’oublie pas que reconstruire notre relation avec la nourriture prend du temps. Sois patient avec toi-même. Et demande de l’aide si tu en as besoin.  

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager :)

Laisser un commentaire